Un éditeur fort sympa

Bonjour à tous, celà fait maintenant assez longtemps que je n’ai pas été actif ici… Je n’ai pas vraiment beaucoup de temps pour le faire à vrai dire.
Je reviens aujourd’hui pour vous faire part de l’éditeur que j’utilise depuis maintenant quelques mois.

Pour ceux qui me connaissent depuis pas mal de temps, vous savez que j’utilisais la plupart du temps l’éditeur texte Vim.
Je vous rassure, c’est toujours le cas pour les besoins sporadique et simple. Lorsque je dois simplement modifier un fichier ou deux, je ne me prends pas la tête et j’utilise quelque chose de simple.

Mais depuis quelques temps maintenant, je me suis mis à utiliser un éditeur GUI (oui oui, vous avez bien lu) et pas des moindres. (Je sens que je vais me faire insulter dans pas longtemps.)

Microsoft Visual Studio Code de son petit nom… Et oui, moi avec un éditeur made by Microsoft ! J’avoue que j’ai longtemps hésité quand même, mais bon, vous allez comprendre le pourquoi du comment.

Mais… Pourquoi donc un éditeur GUI

Alors ça, c’est je crois le plus grand changement que je me suis imposé avec ce changement. Moi qui adore travailler en CLI, je me mets à un éditeur GUI…
Bon, la première des raisons, c’est que ma façon de bosser évolue, et particulièrement ce que je fais. Je gère de plus en plus de projets, que ça soit dev, ops, whatelse qui nécessite de bosser sur plusieurs fichiers en même temps. Et c’est là où ça commence à coincer avec vim. C’est faisable certe, mais c’est pas simple quand on doit bosser sur 4 fichiers ou plus en même temps.

L’autre raison, c’est que professionnellement je n’ai d’autre choix que de bosser sous Windows, et du coup, vim sous Windows c’est juste la misère.
Du coup, j’ai du trouver une autre alternative pour pouvoir travailler assez confortablement et de façon simple dans un environnement qui m’est imposé.

Je suis passé par Sublime Text pendant un temps, qui m’allait bien en temps qu’éditeur, mais il manquait toujours quelque chose.
J’avais besoin d’intégration avec tout ce qui gravite autour de ce que je fais, et professionnellement, et personnellement.
J’utilise des outils comment GIT, comme Vagrant, comme Docker, etc…
Et j’en avais relativement marre de passer de mon éditeur à un terminal (ou une interface GUI) pour gérer les choses.

Du coup, la solution en cherchant un peu ça a été Microsoft Visual Studio Code.
Bon, je n’y suis quand même pas allé la fleur au fusil, mais ce qui m’a ouvertement décidé c’est ça : le dépot github de vscode.
Et oui, Microsoft publie de plus en plus de choses en OpenSource. Certe ce n’est pas du libre pour autant, mais bon, je ne suis pas assez intégriste pour pousser la chose et le vice jusque là.

Et donc, en quoi il est si bien

Tout l’intérêt de Visual Studio Code, c’est sa notion de « modules ». En effet, il dispose de façon native d’un « marketplace » avec une liste d’extensions plus longue que le bras.
Il y en a pour tous les goûts, et pour tous le monde aussi.

Du coup, j’ai pu retrouver, pour n’en citer que quelques unes, des fonctionnalités que j’utilisais avec ma configuration (voir Mon (petit) vimrc adoré vim :

  • Auto complétion des tags html/xml (extension Auto Close Tag)
  • Colorisation des « crochets » (extension Bracket Pair Colorizer)

Ajouté à cela, l’ensemble des extensions que j’utilise (62 au total) avec des choses comme des debugger, des gestionnaire de version (Git + SVN), des plugins permettant la complétion sur les langages que j’utilise (perl, php, css, sql, go, …), ça devient vraiment pratique.

Conclusion

Au final, ce que je peux en dire après quand même plusieurs mois d’utilisation, c’est que c’est simple, c’est complet pour peu qu’on y mette les extensions qui nous sont nécessaire (pour les langages, si vos fichiers ont les bon noms, vscode vous les proposera d’office comme un grand).

C’est usefull, c’est sombre (Merci pour mes yeux) et sobre, c’est tout intégré (Oui oui, vous pouvez faire appel à un terminal dans la même fenêtre que votre éditeur), ça gère les gestionnaires de version…
’fin voilà quoi.

Après, je reconnais que le fait qu’il y ai le nom de Microsoft associé dessus peut rebuter certaines personnes, ça a été mon cas pendant un moment, mais au final, je ne regrette pas d’y être passé. Ça me permet d’être efficace au moins, et c’est ce que je demande d’un outil informatique perso.

Bon, sur ce, je vous souhaite de passer une bonne soirée (J’écris cet article en fin de journée, du coup c’est bien la soirée pour moi :P ) et vous dit à bientôt.